Philippe Minella

 

Philippe Minella évolue de créations en interprétations, de mises en scène chorégraphiques en direction d'ateliers de recherches et de formation : "Mime-danse et théâtralités".

Acteur (mention supérieure d'Art Dramatique au concours inter-conservatoires de la Ville de Paris) puis formé à toutes les disciplines de la scène à l’École Internationale de Mimodrame de Paris Marcel Marceau, Philippe Minella opte très vite pour un style chorégraphique acrobatique et théâtral.

Avec Pavel Rouba et Stephan Niedzialkowski, (ex-solistes de la Compagnie Nationale de Mime Danse Théâtre Henryck Tomazewski, Pologne) Philippe Minella découvre que l'art du mouvement est plus le fruit d'une recherche personnelle que l'art d'un apprentissage conventionnel. "Cherchez toutes les possibilités" tel était le défi lancé par ses guides artistiques.

Du maître Marcel Marceau, Philippe retient l'idée d'un mimodrame de style, à la fois signe et symbole gestuel.

Maximilien Decroux lui impulse la liberté et l'audace dans la rigueur du "Père".

Philippe est initié au travail du "Théâtre Laboratoire" par Ludwig Flashen (ex-collaborateur de Jerzy Grotowski).

Sa rencontre avec Caroline Marcadé (Responsable du département "Corps et Espace" au Conservatoire Nationale d'art dramatique de Paris), qui le "déforme" à la danse contemporaine, est déterminante.

Philippe Minella est un acteur qui danse. Il a un parcours extrêmement dense, premiers rôles, productions, collaborations...

  

Philippe Minella a joué sous la direction de :

- Michel Le Royer, « Le bossu » - Cirque d'Hivers Bouglione, Paris.

- Yves Robert, « La vie Parisienne » - Châtelet, Paris.

- Le Ballet Théâtre de Nancy et Rudolph Noureev dirigé par Serge Golovine, « Hommage à Diaghilev » - Châtelet, Paris.

- Pierre Romanens, Théâtre du feu, « Pourquoi Benerdji s'est-il suicidé de Nazim Hikmet, Terrasse Agrippa d'Aubigné - Genève.

- Jean Charles Tachella, « Les dames galantes » - Film cinéma.

- Jean Luc Boutté, « Adrienne Lecouvreur » - Opéra Bastille.

- Anabel Arden (ex-théâtre de complicité, Londres), « Margaret » - LuzernerTheater.

 

Ses Premiers Rôles :

« J'écris dans l'espace » (1ère Fiction Cinéma OMNIMAX-IMAX La Géode- Paris, Scénario Jean-Claude Carrière, Réalisation : Pierre Etaix),

« Les Aventures de Monsieur Bobo » (Série éducative TV - Fr 3) ;

« Guillaume Tell Poème Symphonique Rock » (700ème de la Confédération Helvétique, - (Rade de Genève et film T.V. TSR)

 

Comme auteur et metteur en scène:

Pour et avec François Chat, il crée « Clip Clop » 1994 et « L'œuf du vent » 1996 (Danse-Jonglage contemporain).

Pour l'École Nationale de Cirque de Rosny-sous-Bois, il crée « Ils cassent le Monde » 1995 (cirque théâtral et chorégraphique).

Pour Laurent Salard, il monte « Tip Top, un sommet insolite un seul homme » 1997 (exploit burlesque pour clown de caractère).

Pour Imer-Rémi Laroussinie, il crée « Conte Fantasque pour Joueur d'Objets » 1999 musique Stimmhorn, (théâtre de gestes et jonglages chorégraphiés).

Pour Marie-Anne Michel, il crée : « Baiser les anges et tenter le diable » Déroutante soli-tube pour déjoueuse d’espace, 2002.(cirque, danse et théâtralités).

 

Parcours et collaborations:

Avec le groupe Bandagamin, il co-crée le spectacle « Ça coulisse sur scène », et avec Abel Aboualiten il crée la Cie et le spectacle Le Théâtre Nu ; (Tournées en Irlande, Italie, Suisse, Allemagne, Hollande, France, Maroc).

Philippe Minella est auteur et interprète d’un premier solo à deux versions : « Curriculum Vit'Fait » le seul one man chauve à la mèche rebelle et « show-médie-musica-théâtrale pour un homme seul mais pas désespéré ».

Dès 1987, Philippe Minella s'engage dans une aventure artistique plus personnelle, il fonde en 1990 : L'Oeil du Scorpion.

À la demande personnelle d'Annie Fratellini, Philippe Minella enseigne l’art du mime à l'École Nationale du Cirque, Paris de 1991 à 1994. 

L'école Nationale du Cirque de Rosny-sous-Bois (préparation au Centre National des Arts du Cirque de Châlon-sur-Marne le sollicite pour sa pédagogie et sa forme contemporaine de l’art du geste.

Le Conservatoire National d'Art dramatique de la ville de Stockholm,»  Teaterhögskolan" - fait appel à lui pour intervenir dans la Classe de Mime-théâtre de Stanislaw Brzozowski (e- Cie Henryck Tomaszewski).  

Le Département d'Instruction Publique de la Ville et du Canton de Genève l’engage chaque année pour son enseignement auprès du jeune public.

Sous l’égide de la Ville de Paris, Philippe Minella crée un atelier de recherche et de formation : ouvert aux amateurs et aux professionnels : « Mime-Danse et Théâtralité ».

Le Théâtre National de Wiesbaden l'invite à former ses acteurs pour « Maître Puntilla et son valet Matti » de Brecht.

En 1995, il co-crée avec Iris Weder la « Cie éclat, Choreographisches Theater » à Bâle.

En 1996, il co-met en scène avec Iris Weder « Die Nordtangente, quand tu aimes il faut partir » Texte de Blaise Cendrars (Danse-Théâtre).

En 1998, il remet en scène « Le bal des corbeaux » (Théâtre de gestes et d'objets).

En 2000, il crée avec Claudia Picenoni et Iris Weder, pour la 2ème Fête des Arts Contemporains Suisse à St. Moritz: « Wo ich mich leichter fühle als anderswo » inspiré de la vie et de l’œuvre de la journaliste-écrivain anti-fasciste Anne-Marie Schwarzenbach.

En 2001, création de « L’œil du Monde » saltation pour un seul homme, solo de et avec Philippe Minella, mise en scène et Chorégraphie : Sophie Mayer, Musique : Philippe Racine. Ouverture de la Saison 01/02 du Centre de culture ABC au Temple allemand de la Chaux-de-Fonds ; soirée de clôture du Art-Mime Festival de Varsovie 01, Pologne ; Festival Art-Dan-Thé de Vanves, Paris ; Cérémonie d’ouverture du Chuncheon International Mime-Festival en Corée du Sud ….

En 2002 à la demande de l’Alliance Française de Bâle et organisée par le nouveau théâtre La Coupole de St. Louis (Haut-Rhin), Philippe Minella crée avec la participation d’Yves Lorelle, une Rencontre - Démonstration - Spectacle : « Sources et Actualités des Arts du Mime ».

L’Exposition Nationale Suisse, EXPO 02 sur « l’arte-plage » de Neuchâtel, propose à « éclat Choereographisches Theater » une carte blanche : Philippe Minella crée deux « départs » de spectacle sur le thème : « Nature et artifice ».

 

retour au spectacle "Toi qui es Autre"

 

Accueil Association Compagnie Spectacles Stages CD Lieux Contact